The Shift Project – Manifeste pour Décarboner L’Europe

TELECHARGER LE DOSSIER DE PRESSE LISTE DES SIGNATAIRES

 POURQUOI ILS ONT SIGNÉ LE «MANIFESTE»

BadreBaronBonnifetBorneBrechetButlerCrouzetCuvillierde-Mallerayde-PerthuisDerdevetde-RivazDininDronDufayDutilleulGuesnerieGuilbartHansenHillionHommerilHuillardJarraudJouzelKesslerLalondeLavenirLebegueLeguetLepeltierLepineLevyLouetteLucquinMarcellierMathisMaystadtMessierMetzMilletMissikaMonloubouMontarantPepyPicardPlouxRambaudRenaudinSanchezSegretainSidosSpagnolTheryTimbeauZucca

MANIFESTE POUR DECARBONER L’EUROPE

FB TW in

partage1

Nous, signataires du présent manifeste pour décarboner l’Europe, appelons les États européens à lancer dès maintenant les politiques capables d’aboutir en 2050 à des émissions de gaz à effet de serre aussi proches que possible de zéro !

L’Accord de Paris sur le climat engage l’Europe à réinventer la totalité de son économie. Tout ou presque reste à faire. Le défi met en jeu chacune des activités essentielles encore dépendantes des énergies fossiles : l’industrie et la production électrique, les transports, le bâtiment, l’agriculture, et de manière indirecte la finance, l’assurance et les politiques publiques.

L’Europe a vu naître la première révolution industrielle, celle du charbon et des hydrocarbures. Depuis, l’humanité a brûlé en 150 ans près de la moitié du pétrole que la nature a mis un demi-milliard d’années à créer. Il faut choisir d’urgence le chemin capable de conduire au-delà de ces sources d’énergie tarissables, qui sont en train de dégrader le climat de façon irréparable.

L’Europe se doit d’ouvrir la voie de la prochaine révolution industrielle, celle de la sortie des énergies fossiles. Elle a tout à y gagner. Le projet européen s’est construit après 1945 autour du charbon et de l’acier. Il peut maintenant se régénérer pour donner naissance à un monde nouveau, prospère et durable. Un monde de paix.

Inventons ensemble l’Europe post-carbone. Cette invention est le souffle neuf dont l’Europe a besoin, et qu’elle peut offrir au monde pour empêcher la ruine des conditions de vie sur Terre.

Nous appelons tous les acteurs de l’Europe – individus, société civile, compagnies privées, pouvoirs publics – à entreprendre au plus vite les actions cohérentes et concrètes à la mesure du défi du climat et de la préservation des ressources naturelles. L’Union européenne peut et doit impérativement se donner les moyens de converger vers l’ambitieux objectif vital que fixe l’Accord de Paris. Pour réussir, il lui faut se rassembler autour de cet objectif commun, en respectant en son sein les différences génératrices de solidarité et de synergies. La raison, la liberté et l’audace, racines de l’Europe, feront fructifier ce projet sans précédent.

Les solutions techniques et organisationnelles sont là. Il ne tient qu’à la volonté des Européens de les transformer en réponses politiques, capables de donner rapidement naissance à une économie différente, source de profits, d’emplois et de bien-être nouveaux. Nous prenons acte que ces réponses réclament de changer bon nombre d’habitudes : habitudes de production, habitudes de consommation, habitudes de penser surtout.

Allons-nous renoncer parce que la tâche qui nous revient est immense ?

Nous avons le devoir moral d’agir. Nous en avons aussi l’ambition.

Une fois encore, l’Europe a rendez-vous avec l’Histoire. Le défi est redoutable, tant mieux : anticiper l’inexorable, c’est triompher de l’avenir. L’ampleur de l’entreprise égale tout ce que l’Europe a accompli depuis sa création. Cette entreprise, c’est la voie de la modernité. 

je soutiens

FB TW in

partage1

Les « 9 propositions pour changer d’ère » n’engagent EN RIEN les signataires du « Manifeste pour décarboner l’Europe » :
elles constituent la vision du Shift Project de ce que pourrait être les axes du plan d’action auquel appelle le Manifeste.

Ces propositions décrivent ce que l’Europe pourrait faire a minima pour respecter l’accord de Paris sur le climat.

Leur mise en œuvre pourrait permettre d’accomplir l’essentiel des réductions d’émissions nécessaires afin de respecter notre « budget carbone », c’est-à-dire le plafond d’émissions de gaz à effet de serre visé en 2050, correspondant à une division par quatre (« Facteur 4 ») des émissions de 1990 des pays membres de l’Union européenne.

FB TW in

partage-2

charbonthumb-centralesgif - 1 1fiche synthetique

fiche detailee

v2Lthumb-voituresgif - 1 2fiche synthetiquefiche detailee

mobilitethumb-transportsgif - 1 3fiche synthetiquefiche detailee

trainthumb-trainsgif - 1 4fiche synthetiquefiche detailee

industrie thumb-industriesgif - 1 5fiche synthetiquefiche detailee

batimentsthumb-logementsgif - 1 fiche synthetique

fiche detailee

batiments pubthumb-logementsgif - 1 7fiche synthetique

fiche detailee

thumb-foretsgif - 1 8fiche synthetique

fiche detailee

agriculturethumb-foretsgif - 19fiche synthetiquefiche detailee

Créé par

logo 1

The Shift Project, association d’intérêt général, est un think-tank dont la mission
est 
d’éclairer et influencer le débat sur la transition bas-carbone en France & en Europe :

The Shift Project est soutenu par de grandes entreprises françaises et européennes qui veulent faire de la transition bas-carbone leur priorité stratégique.

Remerciements 

 

Direction du projet : Zeynep Kahraman, André-Jean Guérin, Jean-Marc Jancovici

Principaux contributeurs : Pierre Bertrand, Felix Lallemand, Romain Grandjean

Conception graphique : Wedodata

 

Nous remercions toute l’équipe du think tank The Shift Project depuis sa création, ainsi que les membres de l’association The Shifters. Nous remercions aussi les nombreux experts qui ont inlassablement relu, commenté, critiqué et fourni les données ayant permis au projet d’avancer. Nous remercions particulièrement : Alexis CAUZIT, Jean-Louis CLAUZIER, Anne-Laure DELAYE, David DESJARDINS, Bertrand GIVOIS, Arthur GRIMONPONT, Lilian LAURENT, Sébastien MAROT, Joseph MAUSSION, Mireille MARTINI, Jocelyn MLYNARZ, Thierry NOUAILLES, Laura PAPET, Valère PAUPELIN-HUCHARD,  Camille ROSAY, Arnaud VENS.

Top